Une vision plus juste


Il y a du bon sens et de la prudence à régulièrement clarifier l'ensemble des polices d'assurances de son entreprise et à les faire évoluer au fil des changements de l'activité.

Le budget qui y est consacré, pèse sur la trésorerie et il serait dommage qu'un sinistre mal indemnisé la mette à mal, voire crée des difficultés financières pour une certaine période.

Et l'on n'a pas forcément les compétences pour  comprendre le langage des assurances (domaine très rarement abordé dans les cursus scolaires et universitaires) et donc les conditions de mise en jeu des garanties d'assurance souscrites.

L'assureur, l'agent général ou le courtier sont des fournisseurs comme les autres dont il convient d'apprécier  - tous les 4 à 5 ans -  le professionnalisme en procédant à un audit des garanties d'assurances souscrites et/ou à une mise en concurrence.

C'est savoir traiter les risques de son entreprise.

 

Savoir que pour tel risque, on est assuré, c’est bien.

Que le risque est assuré pour tel montant, c’est mieux.

Savoir comment ce risque est assuré, c’est très bien.

Savoir que ce risque est au mieux assuré, c’est l’idéal.